CHEZ BROCHETTE

Chez Brochette CAFC brochette

EL HAJ

Chez Brochette, au CAFC depuis plus de 60 ans. La légende dit que tout le monde l’appelait Brochette, car son vrai nom serait imprononçable, Ses sandwiches keftas et autres grillades ont nourri plusieurs générations de cafistes et de sportifs. Aujourd’hui, service à l’assiette, sandwiches sur place ou à emporter, Brochettes vous reçoit en terrasse ou dans la grande salle qui jouxte le restaurant.
Brochette, tout le monde l’appelle ainsi… de son vrai prénom Ahmed, et de son nom, nom dont il est très fier, BOULAGJAM, est originaire de la province Chichaoua, plus précisément de M’zouda.

Casablanca 1950… à l’âge de treize ans, il vient y rejoindre son frère. Pas d’école, mais un vrai « cas d’école ». Il travaille, à droite à gauche, un petit peu ici, un petit peu là, pour finalement se fixer et commencer en 1957 à Bournazel, la toute nouvelle cité excentrée de Casablanca. Les frères MARINEZ, Gilbert, Tino et Dédé, propriétaires du café « La Marseillaise » lui donnent les clefs du grill, le local qui jouxte leur bar (un Frigidaire, un kanoun et quelques tables). «Fais-toi plaisir, fais plaisir aux gens. Ce que tu gagnes, c’est pour toi, gagnant-gagnant, pour boire, il faut manger». C’est la première chance sa vie, il travaille pour lui. Pas de voiture, tous les jours, il fait le trajet Bournazel-Bab Marrakech (ancienne médina) à vélo, chargé de ses précieuses courses (charbon, pain, viandes et légumes…).

En 1962, il prend un petit local bl Zerktouni, quartier Bourgogne, en face du Nid d’Hirondelle, et fait… des brochettes. La méthode, les produits restent les mêmes et le succès est au rendez-vous. En 1963, Dédé MARTINEZ, qui joue au rugby au CAFC, vient voir « Brochette » et lui demande s’il ne veut pas venir y préparer ses déjà fameux nous khobza pour les joueurs affamés des premières sections créées au CAFC (rugby, foot, hand, hockey, volley, boules…). MARTINEZ se porte garant du « jeune homme » auprès du comité du CAFC.
L’aventure du CAFC, il la commence avec sa charrette (qu’il tire avec son vélo pour transporter tout le matériel). Chaque fin de semaine sous l’œil bienveillant de Messieurs REY, « TITI », CLEMENCIN et MARTINEZ. Il s’installe à côté du bar en face du terrain de boules et prépare ses casse-croûtes. La légende dit que c’est là qu’il deviendra  « Brochette », car son nom était difficile à prononcer. À l’époque, le nombre de membres se comptait en quelques centaines. Durant les premières années, il gardera son local sur Zerktouni, parce qu’à chaque match extérieur important, le CAFC se vidait et il risquait de perdre sa marchandise.
Lors de la construction du « restaurant », le premier bâtiment en dur du Cercle, les gens du CAFC l’aident à s’installer dans ce nouvel espace (actuel ping-pong). Fini le vélo, il investit dans un… vélomoteur. Jamais un vendeur de casse-croûtes n’aura connu autant de présidents, vice-présidents, comités, mais aussi de ministres, d’ambassadeurs, consuls, ainsi que de nombreuses autorités marocaines et célébrités. Même les champions du Monde en 1998 auront succombé à ses casse-croûtes lors de leur semaine de préparation au CAFC.
La recette, les ingrédients sont les mêmes depuis soixante ans et presque quatre générations de cafistes. Son credo : «travaille, respecte les gens, sois honnête et surtout, fais ce que tu sais faire». S’il y a des gens qui ne changent pas, il en est une belle illustration. Présent tous les jours, c’est lui qui va commander et vérifier les achats, s’assure que c’est la bonne farine pour le pain… surveille attentivement la bonne cuisson des keftas, brochettes et autres plats, quitte à donner un coup de main, et s’assurer que les clients sont satisfaits.
Personnage emblématique du CAFC, la réputation de ses grillades et sa gentillesse ont largement dépassé les frontières, nombreux sont ceux qui lors de leur passage à Casablanca veulent revenir ou découvrir le « phénomène » Brochette. «Le CAFC et les cafistes, c’est ma maison», conclura-t-il.

Ouvert tous les jours de 10h à 23h

Découvrez les autres activités & services du CAFC